BG-02_edited.jpg

MAMMOGRAPHIE

Formulaire médical

Quel est le principe d'une mammographie ?

 

La mammographie est une imagerie du sein qui a pour but de détecter un cancer.

De la même manière que les radiographies standards, cette technique utilise les rayons X, des rayonnements invisibles capables de traverser le corps humain. 

Les radiologues et les manipulateurs ont l'habitude d'utiliser le minimum de rayons nécessaires à l'obtention d'un examen permettant de répondre aux questions posées. 

Deux clichés sont réalisés de façon systématique sur chaque sein : un de face et un oblique.

Pourquoi faire cet examen ? 

La plupart des cancers du sein ne sont ni douloureux ni palpables car situés en profondeur du sein et de petite taille. La mammographie permet de déceler un petit cancer à un stade précoce de développement augmentant ainsi les chances de guérison car la taille de la lésion est un facteur pronostique majeur. Il s’agit dans ce cas d’une mammographie de « dépistage ».

Parfois la mammographie est réalisée car la patiente/le médecin a palpé une zone anormale dans un sein. L’aspect en mammographie permettra de juger s’il y a lieu de rassurer la patiente ou de poursuivre les investigations.

Quand dois-je faire cet examen ? 

Les indications et les modalités de réalisation d’une mammographie varient selon votre âge.

Si vous avez moins de 50 ans, vous pouvez bénéficier d’un DPI (dépistage personnel individuel) avec une ordonnance de votre médecin traitant.

Ce bilan est réalisé en cas de symptômes ou d'anomalies détectées à la palpation. Il est recommandé de consulter votre médecin au moins une fois par an pour un examen des seins avec palpation à la recherche d’une anomalie. En cas d’anomalie constatée à la palpation, votre médecin jugera de la pertinence de réaliser une mammographie.

Certaines patientes doivent commencer les mammographies avant 50 ans en raison d’un risque plus élevé de cancer du sein.

Cela concerne les femmes avec des antécédents familiaux importants de cancer du sein ou de l’ovaire, ou porteuse d’une mutation génétique identifiée, ou aux antécédents personnels de radiothérapie sur la poitrine.

Si vous avez entre de 50 ans et 74 ans, vous pouvez bénéficier du DMO (dépistage de masse organisée) grâce à la convocation que vous recevez à votre domicile et sans ordonnance du médecin.

Pour les habitantes de l'Essonne, l’ADMC91 (Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses en Essonne) envoie automatiquement tous les 2 ans un courrier qui contient une prise en charge pour une mammographie gratuite, valable 4 mois, ainsi que la liste des cabinets de radiologies qui participent au dépistage organisé.

Si vous avez plus de 74 ans, vous bénéficiez d'un DPI (dépistage personnel individuel). Il est recommandé de poursuivre une surveillance même après 74 ans. Il n'y a pas de limite d'âge pour effectuer une mammographie.

Pour les habitantes de l'Essonne, l’ADMC91 (Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses en Essonne) envoie automatiquement tous les 2 ans un courrier qui contient une prise en charge pour une mammographie gratuite, valable 4 mois, ainsi que la liste des cabinets de radiologies qui participent au dépistage organisé.

Les contre-indications :

La mammographie doit être évitée avant 30 ans, et pratiquée avec modération entre 30 et 40 ans. La glande mammaire est plus sensible aux rayons X chez les femmes jeunes.

Il est possible et préférable de remplacer la mammographie par l’échographie, voire l’IRM mammaire.

Image de National Cancer Institute

Quelles indications pour préparer votre examen ? 

Qu'apporter le jour de l'examen ? 

- L'ordonnance de votre médecin en cas de DPI

- Le courrier de l'ADMC91 en cas de DMO

- Les mammographies précédentes

- Votre carte Vitale

Certaines patientes doivent commencer les mammographies avant 50 ans en raison d’un risque plus élevé de cancer du sein.

Cela concerne les femmes avec des antécédents familiaux importants de cancer du sein ou de l’ovaire, ou porteuse d’une mutation génétique identifiée, ou aux antécédents personnels de radiothérapie sur la poitrine.

Quelle est la préparation ?

Les piercings doivent être retirés et il est préférable de ne as mettre de crème ou déodorant.

ous pouvez bénéficier du DMO (dépistage de masse organisée) grâce à la convocation que vous recevez à votre domicile et sans ordonnance du médecin.

Pour les habitantes de l'Essonne, l’ADMC91 (Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses en Essonne) envoie automatiquement tous les 2 ans un courrier qui contient une prise en charge pour une mammographie gratuite, valable 4 mois, ainsi que la liste des cabinets de radiologies qui participent au dépistage organisé.

Comment se déroule l'examen ?

La patiente est torse-nu. Le manipulateur positionne doucement la patiente contre le mammographe. Le sein est progressivement comprimé pour ne pas qu’il bouge au moment de la prise de cliché. Chaque sein est comprimé par deux fois pour obtenir une vue « de face » et une autre « d’oblique ».

Chaque compression dure quelques secondes. Le radiologue peut parfois préconiser la réalisation de clichés supplémentaires pour préciser une image.

L'examen dure environ 15 minutes et la sensibilité est variable en fonction des patiences. Il est recommandé de réaliser l'examen au moment le moins sensible du cycle. 

Les contre-indications :

La mammographie doit être évitée avant 30 ans, et pratiquée avec modération entre 30 et 40 ans. La glande mammaire est plus sensible aux rayons X chez les femmes jeunes.

Il est possible et préférable de remplacer la mammographie par l’échographie, voire l’IRM mammaire.

Les cas particuliers : 

Dans certains cas, la mammographie s'avère indispensable à réaliser chez la femme enceinte.

En fonction de l'avancée de la grossesse, le radiologue expliquera à la patiente les risques éventuels inhérents à la réalisation de cet examen et à l'irradiation du fœtus. Si cela est possible, une échographie mammaire sera préférée à la mammographie. 

En cas d’allaitement maternel, il n’y a aucun de danger concernant la qualité du lait après une mammographie.

Si vous avez eu recours à des implants mammaires, vous pourrez tout de même réaliser l'examen. Le manipulateur utilisera une technique afin d'éviter la compression.